C’est l’histoire d’une famille qui traverse à la fin des années 50 la Méditerranée pour aller travailler dans les usines de ce qui était alors, pour les départements d’Algérie, la Métropole. 

Tout commence par un père boulonneur à la chaîne dans une usine Renault, qui, un jour, reçoit une pleine giclée d’huile de moteur sur la figure. “ Prime ! ” s’écrient en choeur Monsieur Chronomètre, Monsieur Bah-mon-vieux-y-a-d-l’abus et Monsieur le Directeur. En guise de récompense, la famille peut quitter sa cave pour s’installer dans un bel appartement HLM de quatre pièces…

 

Migration, double-culture, omniprésence du merveilleux dans cet appartement où l’on ne cesse de se perdre tant ”il y a de la place”. Dans la cuisine de cette mère analphabète, dans la chambre de ce père travailleur et dévoué, Aïni Iften découvre les contes traditionnels kabyles. Elle nous les transmet dans tout leur mystère, leur humour et leur poésie, ravivant ainsi l’exil de ses parents, leurs espérances déçues, leur douleur pudique.

Tout public

Dès 8 ans

 1h

larmes_encadré.png