« Amacharou »…il était une fois, en Kabyle.

Une plongée dans une de ces cultures de la parole qui construisent, encore aujourd’hui, l’imaginaire collectif.

Mais cette transmission est marquée par une histoire contemporaine, celle d’une famille qui traverse à la fin des années 50 la Méditerranée pour venir travailler dans les usines de ce qui était alors, pour les départements d’Algérie, la métropole.

Mon père, joueur de flûte, travaille à la chaîne dans l’île Seguin, mais il n’a plus aucune chèvre à appeler !

Ma mère est triste dans sa petite cuisine aux napperons bleu-blanc-rouge… Ils déroulent le fil du conte tissé de récits d’exil, en font vivre les personnages : le Prince Ali qui voulait découvrir le monde, Nunja la fille de l’Ogresse, Irid, pas plus gros qu’un grain de blé,  Madame Titous l’Ogresse et l’épicier du village…

Tout public

Dès 6 ans

1h